Page d'accueilfacebook Nous joindre Carte du site English Imprimer cette page

Première Grande lecture publique
Des adultes parlent du besoin d'apprendre et du droit à l'alphabétisation

Montréal, le 22 avril 2009 - L’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) en partenariat avec la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français (FCAF), la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) et le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) ont tenu à Montréal l’événement La Grande Lecture. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la Semaine d’action 2009 de la Campagne mondiale pour l'éducation (CME) se déroulant du 20 au 26 avril 2009. Organisée sous l’égide de l’UNESCO, cette semaine d’action a pour objectif de réitérer les engagements pris en l’an 2000 à Dakar par 185 pays, dont le Canada, en faveur d’une éducation gratuite et de qualité pour tous d’ici 2015. 

Par leur participation à cette activité de lecture, d’écriture et de narration de leur histoire, les adultes en formation sélectionnés lors du concours Ma plus belle histoire de la FSE et la CSQ, ou celui du Printemps des lettres de la FCAF ou du projet « Citoyens à part entière » de groupes du RGPAQ profitent de La Grande Lecture pour rappeler l’importance de l’éducation dans leur vie. Pour eux et tous les intervenants qui les accompagnent, il s’agit d’une façon concrète de souscrire à l’objectif de la Campagne mondiale pour l'éducation qui compte rassembler le maximum de soutien en faveur de l’alphabétisation des jeunes et des adultes.

L’implication de l’ICÉA et de ses partenaires dans cette campagne mondiale permet en outre de faire valoir deux des objectifs adoptés à Dakar, soit celui d’augmenter de 50 % les niveaux d'alphabétisation des adultes, particulièrement parmi les femmes, et celui d’assurer une augmentation de l’Aide publique au développement (APD) pour qu’elle s’établisse à 0,7 % du produit national brut (PNB) de façon à aider les pays les plus pauvres à atteindre leurs objectifs. Cette proportion de l’aide atteint à peine 0,32 % au Canada.

Rappelons qu’à l’échelle mondiale 774 millions d’adultes ne savent pas lire un texte simple. De plus, 75 millions d’enfants non scolarisés seront sans doute privés de toute chance d’apprendre à lire et à écrire. En contexte québécois, un adulte sur cinq éprouve des problèmes de lecture et d’écriture qui limitent son autonomie sociale. « C’est considérable dans une société du savoir comme la nôtre », a souligné la présidente de l’ICÉA, Léa Cousineau.

À travers CONFINTEA VI, réaffirmer des priorités communes

La défense des droits des adultes à une éducation tout au long de la vie sera au cœur des débats lors de la 6e édition de la Conférence internationale de l’UNESCO sur l’éducation des adultes (CONFINTEA VI), prévue du 19 au 22 mai à Belem au Brésil. À titre de délégué de la société civile durant cette rencontre internationale, l’ICÉA deviendra porte-parole des acteurs canadiens et québécois préoccupés par la question du droit d’apprendre au Québec et dans le monde. En ce sens, l’Institut proposa une résolution issue du Forum francophone consultatif sur le droit d’apprendre des adultes, tenu à Montréal en octobre dernier, qui vise à réaffirmer sans équivoque qu’il est prioritaire dassurer à tous les citoyens et toutes les citoyennes un accès à l’alphabétisation et à veiller à l’acquisition d’une formation de base adéquate, au Québec, au Canada, comme ailleurs dans le monde.

Les États participants à cette rencontre internationale, suivant cette logique, devraient financer adéquatement et à long terme l’alphabétisation et l’acquisition d’une formation de base, contribuer aux objectifs communs en alphabétisation et quelque soit la nature de la politique gouvernementale (éducation, économie, santé, culture, développement régional, etc.),  faire de l’alphabétisation et de la formation de base une priorité des gouvernements en mobilisant tous les acteurs sociaux en plus de s’appuyer sur une approche de proximité en matière de sensibilisation, de recrutement et de prestation de services (adultes, familles, environnement de travail, communautés, etc.).

-30-

Source : Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA)
Site Web : www.icea.qc.ca

Renseignements :   Natalie Valade, agente d’information, 514 948-2044, poste 222
Cell. : 514 910-9976 - Courriel : nvalade@icea.qc.ca

PP