Page d'accueilfacebook Nous joindre Carte du site English Imprimer cette page


Histoire d'un virage

2008-2013

 

27 janvier : Journée de l'alphabétisation familiale
Apprendre à lire : une clef pour l'avenir de nos enfants

Ottawa, le 8 janvier 2008. - « Certains enfants arrivent à l’école avec une bonne longueur d’avance sur leurs petits amis. Pourquoi ? Parce qu’ils veulent apprendre à lire… comme papa, maman, leur grand frère ou leur grande sœur. »

Selon Ghisline Bourque, directrice générale de la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français  (FCAF), un enfant commence à apprendre à lire bien avant d’arriver à l’école : « C’est à la maison qu’un enfant acquiert le goût de lire. »

Selon Statistique Canada, les capacités de lecture des francophones au Canada sont inférieures à celles des anglophones. Il y a plusieurs facteurs qui expliquent cette situation, entre autres :

Les générations plus jeunes des francophones ont rattrapé le retard au plan de la scolarisation. Mais les études démontrent qu’il n’est pas suffisant d’avoir appris à lire à l’école. Une personne qui ne lit pas perd ses compétences en lecture avec le temps.

La Fédération pour l’alphabétisation croit que l’amélioration des capacités de lecture des francophones est un élément clef de toute stratégie visant à assurer la vitalité des communautés dans toutes les provinces et territoires du Canada.

Le 27 janvier est la Journée de l’alphabétisation familiale. Au cours de cette journée ou des jours qui précèdent, les membres du Réseau d’experts en alphabétisation familiale de la Fédération pour l’alphabétisation organisent des activités d’éveil à la lecture pour les parents et leurs enfants. La Fédération pour l’alphabétisation encourage tous les parents francophones à participer à des activités de lecture avec leurs enfants.

Pour souligner la Journée d’alphabétisation familiale, la FCAF a publié, grâce à l’appui de Postes Canada, 300 000 exemplaires d’un signet qui encourage les parents à lire avec leurs enfants. Ce signet a été distribué aux enfants inscrits dans les écoles primaires françaises dans toutes les provinces et territoires du Canada.

-30-

Source : Fernan Carrière, Directeur des communications, FCAF
(613) 749-5333 poste 226 ou sans frais 1 888 906-5666

 

Qu’est-ce que l’alphabétisation familiale?

L’alphabétisation familiale se vit quand un parent et son enfant :

  • lisent une recette pour préparer un repas;
  • consultent un plan avant d’assembler un meuble ou de réparer un outil;
  • feuillettent une revue de jardinage, de décoration, ou de mécanique (encore mieux, on abonne l’enfant à une revue pour les jeunes de son âge);
  • s’amusent en lisant une histoire et en jasant avant le coucher;
  • vont ensemble à la bibliothèque municipale pour emprunter des livres, des disques ou des vidéos;
  • s’amusent avec les mots et la langue, discutent en faisant une promenade, à pied ou en voiture.

L’apprentissage de l’écriture n’est pas facile. Développer de bonnes habilités manuelles avant l’arrivée à l’école facilite l’apprentissage de l’écriture. On peut développer ces habiletés en encourageant l’enfant à dessiner et colorier des livres d’images, découper des formes et bricoler tout en racontant une histoire, etc.

Les activités d’éveil à la lecture et l’écriture favorisent l’utilisation de l’écrit en famille. Il y a de nombreuses façons d’organiser des activités d’alphabétisation familiale. Les membres de la FCAF ont créé ou adapté plusieurs programmes d’activités d’alphabétisation familiale. Ces programmes offrent un soutien aux parents en leur permettant de mieux jouer leur rôle de premier éducateur de leur enfant.

Il y a cinq ans, les groupes membres de la FCAF ont décidé de mobiliser leurs efforts pour partager leurs expériences et leur savoir-faire. C’est ainsi qu’ils ont décidé de former, avec d’autres intervenants, le Réseau d’experts en alphabétisation familiale.

Nous suggérons aux parents intéressés de connaître les activités d’éveil à la lecture qui auront lieu dans chaque communauté, de communiquer avec les écoles, les bibliothèques publiques ou les centres d’alphabétisation de leur localité.

La Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français

La Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français (FCAF) est un organisme pancanadien à but non lucratif. Grâce à son réseau de regroupements provinciaux et territoriaux, la FCAF rejoint près de 400 organismes d’alphabétisation en français à travers le Canada. Elle est le seul organisme à faire la promotion de l’alphabétisation en français partout au Canada.

Pour obtenir des renseignements sur les activités de lecture organisées en marge de la Journée d’alphabétisation familiale, nous vous suggérons de communiquer avec chacun des organismes provinciaux membres de la FCAF – on peut consulter la liste de ces organismes à l’adresse suivante : http://resdac.net/haut_apropos/membres.htm.